Le Chien Nu du Mexique ou Xoloitzcuintle

Je ne connais pas bien le Xoloitzcuintle mais j'avoue que lorsque j'en croise en expositions, je suis assez attiré par leur allure atypique. C'est donc par curiosité que j'ai demandé à Estelle Anthoni-Koch oui élève avec passion les trois races nues, de venir nous en parler et de nous le faire découvrir. Pendant que j'y étais, je lui ai aussi demandé de nous présenter le Chien Nu du Pérou mais ce sera pour le mois prochain car il ne faut pas tout mélanger. Consacrons-nous d'hors et déjà au Mexicain car je pense qu'il y a beaucoup à apprendre.

 

Le Chien Nu du Mexique

 

 

 

 

Il existe actuellement 3 races de chiens nus officiellement reconnues par la FCI.
Il s’agit du XOLOITZCUINTLE, appelé aussi CHIEN NU DU Mexique, du CHIEN NU DU PEROU et du CHIEN CHINOIS A CRETE.
Les théories sur leurs origines sont nombreuses et aucune n’est vraiment confirmée :
Influence climatique de fortes chaleurs et d’humidité (mais alors pourquoi d’autres animaux ont-ils gardé leur fourrure ?)
Maladie (mais laquelle) ?
Radiations ou intoxication ?
Utilisation d’un onguent dépilatoire…
Ils viendraient d’Afrique et auraient été introduits en Asie, aux Antilles puis au Mexique…
Ou alors ils seraient originaires du continent américain et ont été introduits en Europe par les conquérants espagnols…
Il semble plus vraisemblable que les chiens nus existent depuis fort longtemps, sans doute originaires d’Afrique, on retrouve des traces en Egypte ancienne, puis en Asie et en Chine. Par la suite il transita avec les explorateurs par le détroit de Béring pour se fixer en Amérique et plus précisément au Mexique…
Alors qui fut le premier ? Chinois ou Mexicain ? Nous ne le sauront sans doute jamais !

 

 

 

Origines de la race :

 

On l’appelle aussi XOLO et cela facilite bien les choses !
L'origine du Xolo serait très ancienne. Les indigènes, au cours de cérémonies particulières, se nourrissaient de sa viande qui était très appréciée. Il était considéré comme le représentant du dieu « Xolotl », de qui, de tout évidence, il tire son nom. Sa mission était de guider les âmes des morts vers leur demeure éternelle. La variété sans poil de cette race est aussi connue sous le nom de «perro pelôn mexciano » (chien chauve mexicain). La variété avec poil était connue par les indigènes comme « itzcuintle ».

 

 

CH. Douglas et Frescoz de Korrantho

 

Le Xoloitzcuintle est un chien silencieux et calme, gai, vigilant et intelligent, méfiant envers les étrangers. C'est un bon chien de garde et un excellent compagnon.
Il existe en trois tailles et la plus répandue est la variété « standard » allant de 46 à 60 cm. C’est un excellent chien de garde qui impose par sa taille mais apprécie avant tout le confort du canapé en ne quittant jamais son maitre des yeux !
La plus petite des tailles, miniature, allant de 25 à 35 cm commence à se répandre, surtout dans les pays nordiques et en Russie et l’on en voit de plus en plus lors des expositions canines. C’est un petit chien agile, doux et discrêt tellement facile à emporter partout où il sussitera curiosité et engouement !


 

Hedehuset's Salsa Fresca

(Prop. Estelle Anthoni-Koch)

 

Les sujets de taille « intermédiaire », de 35 à 45 cm sont assez rares. Même en exposition on en voit très peu. Ils sont très élégants et tout aussi amoureux de leur maitre que les autres Xolos !
Les premiers Xolos en France furent produits par M. et Mme Larive à l’élevage de la Palomera et par M. Maisonneuve à l’élevage des Hauts d’Oxitipan en taille standard, dans les années 1970-1980.

 

CH. coyotl de Korrantoh

 

 

 

Depuis 1998 la variété à fourrure est officiellement reconnue par la SCC et ils peuvent participer aux expositions canines en France, ce qui n’est pas encore  le cas dans de nombreux pays. La France est donc bien un pays pionnier concernant la variété à fourrure ! Cette dernière peut être de n’importe quelle couleur et de n’importe quelle texture (poils longs, courts ou bouclés) et leurs oreilles peuvent être dressées ou tombantes, contrairement au Chien du Pérou.

 


 

 

Standard :

 

 

CH. Douce France de Korrantoh

 

 

ORIGINE : Mexique.

TRADUCTION : R. Triquet. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D'ORIGINE EN VIGUEUR: 04.11.2008

UTILISATION:
Variété standard : chien de garde.
Variété intermédiaire: chien de garde.
Variété miniature : chien de compagnie.
CLASSIFICATION F.C.I. :
Groupe 5 Chiens de type Spitz et de type primitif.
Section 6 Chiens de type primitif. Sans épreuve de travail.
PREAMBULE :
Le gène responsable de l'absence de poil est dominant. Cependant, certains chiots naissent poilus. L'accouplement de deux chiens nus produit le nombre le plus faible de chiots poilus et c'est pourquoi cette méthode est préférée. Il a été prouvé que cet accouplement maintient et améliore la qualité de la race. L'accouplement de deux sujets de la variété «chien nu» favorise l'expression d'un gène létal (chez 25% de chiots homozygotes) et c'est pourquoi il faut y porter une attention toute particulière. Etant donné la rareté de la race et la difficulté qu'ont certains éleveurs de régions éloignées pour se procurer un cheptel de reproducteurs et afin de pourvoir à la diversité génétique, les Xoloïztcuintles poilus bien construits peuvent être utilisés pour la reproduction sans jamais être exposés en compétitions de beauté. L'accouplement de deux sujets poilus n'est pas permis. Les sujets poilus destinés à la reproduction doivent descendre de chiens inscrits au livre des origines avec au moins une génération de produits de l'accouplement « chien nu » avec-« chien nu ». La viande du Xolo était considérée comme un mets délicat dans le Mexique pré-hispanique, les indigènes en mangeaient au cours de cérémonies particulières, rituel de leurs croyances et, par conséquent, elle devint tellement rare que la race fut sur le point de disparaître. La Fédération «Canôfila Mexicana» (Kennel Club Mexicain) a sauvé cette race autochtone et elle se sert d'un Xoloïtzcuintle pour son logo depuis 1940.
BREF APERÇU HISTORIQUE :
L'origine du Xolo est très ancienne. Les indigènes, au cours de cérémonies particulières, se nourrissaient de sa viande qui était très appréciée. Il était considéré comme le représentant du dieu « Xolotl », de qui, de tout évidence, il tire son nom. Sa mission était de guider les âmes des morts vers leur demeure éternelle. La variété sans poil de cette race est aussi connue sous le nom de «perro pelôn mexciano » (chien chauve mexicain). La variété avec poil était connue par les indigènes comme « itzcuintle ».
ASPECT GÉNÉRAL :
Variété sans poil : Chien très attachant dont la caractéristique principale est l'absence totale ou presque totale de poil avec une peau douce et lisse. Le corps est bien proportionné, la poitrine est large et la cage thoracique spacieuse, les membres longs et la queue longue. Variété avec poil : Chien très attachant, complètement couvert de poils, ayant les mêmes proportions harmonieuses que la variété sans poil. Le pelage peut être de n'importe quelle couleur, longueur et texture. Le corps est bien proportionné, la poitrine est large et la cage thoracique spacieuse, les membres longs et la queue longue.
PROPORTIONS IMPORTANTES :
Le corps, mesuré de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse et du garrot au sol est légèrement plus long que haut : approximativement 10/9. La femelle peut être légèrement plus longue que le mâle, à cause de sa fonction de reproductrice.
Le crâne et le museau sont approximativement de la même longueur.
COMPORTEMENT ET CARACTÈRE :
Le Xoloitzcuintle est un chien silencieux et calme, gai, vigilant et intelligent, méfiant envers les étrangers. C'est un bon chien de garde et un excellent compagnon. Il n'est jamais agressif.
TÊTE
RÉGION CRÂNIENNE
Crâne : De type lupoïde, large et fort, cunéiforme. Vu de dessus, il est large et élégant et va en s'amenuisant en direction du museau; la protubérance occipitale est peu marquée. Les lignes du crâne et du chanfrein sont presque parallèles.
Stop : Peu accusé, mais net.
RÉGION FACIALE
Truffe : Doit être très foncée chez les chiens à robe foncée. Peut être marron ou rose chez les chiens dont la robe est de couleur bronze, rose ou brune chez les sujets blonds et tachetée chez les sujets tachetés.
Museau : Vu de profIl, le museau est droit et les mâchoires supérieure et inférieure sont très fortes.
Lèvres : Jointives et serrées.
Mâchoires / dents :
Variété sans poil : Mâchoires fortes. Les incisives doivent présenter un articulé en ciseaux parfait ; les supérieures recouvrent les inférieures, la face postérieure des incisives supérieures étant en contact avec la face antérieure des incisives inférieures, donnant la forme carrée des mâchoires. L'articulé en pince (incisives bout à bout) est également permis. L'absence de quelques incisives, canines, prémolaires et molaires, ainsi que des dents en rotation ne sont pas pénalisées puisque certains sujets n'ont pas de racines profondes. Génétiquement, l'absence de poil est intimement liée à l'absence de dents.
Variété avec poil : On demande une denture complète avec articulé en ciseaux ou en pince.
Langue : Généralement de couleur rose mais elle peut avoir des marques noires, de forme ronde ou formant des raies, ce qui est une caractéristique commune dans cette race. La langue est toujours à l'intérieur de la bouche.
Joues : Légèrement développées.
Yeux : De dimensions moyennes, en forme d'amande, à l'expression vive et très intelligente. Leur couleur varie en accord avec celle de la peau dans les tons de noir, brun, châtaigne, ambre ou jaune. On préfère les couleurs les plus foncées possible et les deux yeux de la même couleur. Les paupières sont bien pigmentées, noires, brunes ou grises chez les chiens de couleur foncée. On admet des paupières claires ou roses chez les chiens de couleur claire sans que cela soit recherché.
Oreilles :
Variété sans poil : Les oreilles sont grandes, longues, expressives, très élégantes et de texture délicate. Elles font penser à des oreilles de chauve-souris. Quand le chien est attentif, elle sont toujours portées dressées, leur axe présentant alors une inclinaison de 50 à 80° par rapport à l'horizontale.
Variété avec poil : Les oreilles sont grandes, longues et élégantes. Elles peuvent être dressées ou tombantes. Toute position est acceptable. Quand le chien est attentif, les deux oreilles doivent être dans la même position.
COU
Profil supérieur : Cou porté haut ; profil supérieur légèrement galbé.
Longueur : Proportionnellement long.
Forme : Mince, flexible, bien musclé, galbée et extrêmement élégant.
Peau : Ferme, élastique, bien appliquée, sans fanon. Les chiots présentent des plis qui disparaissent avec l'âge.
CORPS :
Construit en force.
Dos : La ligne du dessus paraît parfaitement droite.
Rein : Fort et musclé.
Poitrine : Vue de profil, longue et haute, elle descend jusqu'au coude. Les côtes sont légèrement cintrées, jamais plates. Vu de face, le poitrail est de bonne largeur. La carène stemale n'est pas en saillie.
Ventre : Elégamment marqué. Abdomen musclé et modérément relevé.
QUEUE :
Longue et fine, avec quelques poils hirsutes, elle va en s'amincissant de la base vers l'extrémité chez le Xolo sans poil et elle est complètement couverte de poils dans la variété avec poil. En action, elle est portée gaiement, relevée en formant une courbe, jamais enroulée sur le dos. Au repos, elle est tombante avec un léger crochet à l'extrémité. Elle est parfois placée entre les membres à cause des basses températures ou on peut considérer cela comme un signe de timidité. La queue doit atteindre le jarret. Elle doit se positionner dans le prolongement de la croupe quand le chien est au repos.
MEMBRES
MEMBRES ANTÉRIEURS : Vus de devant, droits et bien d'aplomb, perpendiculaires au sol.
Épaules : Plates et musclées avec une bonne articulation scapulo­humérale qui permet un pas long, dégagé et élégant.
Coudes :Forts, fermes et bien au corps, jamais en dehors.
MEMBRES POSTÉRIEURS : Le profil de la croupe doit être légèrement convexe, avec une inclinaison d'approximativement 40 degrés par rapport à l 'horizontale. Les membres postérieurs doivent, être forts et musclés et le grasset est modérément angulé. Vus de derrière, les postérieurs sont parfaitement droits et parallèles. Les angles coxo-fémoral, fémoro-tibio-rotulien et tibio-tarsien sont , ouverts pour permettre l'action libre et puissante des membres. Les jarrets clos sont fortement pénalisés. Les membres postérieurs ne sont jamais serrés, vus de derrière.
Cuisse longue, fortement musclée.
PIEDS : Les pieds sont de longueur moyenne (pieds de lièvre) avec des doigts cambrés et serrés. Ils présentent des poils hirsutes dans la variété sans poil et sont couverts de poils dans la variété avec poil. Les ongles sont noirs chez les chiens de couleur sombre et plus clairs chez les chiens de couleur bronze ou blonde. Les ongles doivent être coupés. Les coussinet sont forts et très résistants, quel que soit le terrain. Les membranes interdigitales sont bien développées. Il faut faire l'ablation des ergots aux quatre membres sauf dans les pays où cette pratique est interdite par la loi.
ALLURES/MOUVEMENT :
Conformément à ses angulations, le chien se déplace librement, d'un pas élégant, allongé et souple. Le trot est rapide et dégagé, la tête et la queue étant toujours portées haut.
PEAU :
Variété sans poil : Vu l'absence totale de poils, la peau, chez les chiens de cette race, a pris une grande importance. Elle est lisse, très sensible au toucher et elle paraît plus chaude à cause d'une émission directe de chaleur due à l'absence de pelage. Cependant la température corporelle est la même que chez les autres chiens poilus. A la différence des races poilues chez lesquelles la chaleur se disperse par la ventilation naturelle, la peau exige plus de soins car elle manque de protection naturelle et elle est exposée au soleil et aux intempéries. Les cicatrices accidentelles ne sont pas pénalisées. Le chien transpire par les pieds (par les coussinets et les membranes interdigitales) de sorte qu'il n'halète presque jamais sauf en cas de chaleur extrême. Il doit être exempt de problèmes de peau évidents.
Variété avec poil : La peau est douce et doit être complètement couverte de poils.
ROBE
POIL :
Variété sans poil : La caractéristique de cette race est l'absence totale de poil sur le corps (chien chauve ou chien nu). Cependant il présente quelques poils raides, courts et serrés de n'importe quelle couleur sur le front et la nuque. Ces poils ne doiyent jamais dépasser 2,5 cm de long et ne doivent jamais former un toupet de poil long et doux. La présence de poil dur est fréquente aux pieds et à l'extrémité de la queue mais son absence ne doit pas être pénalisée.
Variété avec poil : Cette variété présente du poil sur tout le corps. Il se peut que ce poil soit peu abondant sur le ventre et dans la région interne des membres postérieurs.
COULEUR :
Peau : Variété sans poil : Les robes d'une seule couleur foncée uniforme sont préférées. La gamme varie du noir, gris noirâtre, gris ardoise, gris foncé, au rougeâtre, foie, bronze et blond. La peau peut aussi présenter des taches de n'importe quelle couleur y compris des marques blanches ou tricolores.
Poil : Variété avec poil : Peut présenter n'importe quelle couleur ou combinaison de couleur de différentes tonalités. Le poil peut être de n'importe quelle longueur ou texture sur tout le corps.
TAILLE :
Il existe trois tailles pour les mâles comme pour les femelles.
  • Variété standard : de 46 à 60 cm. Les tailles jusqu'à 62 cm sont acceptées chez les sujets de qualité optimale.
  • Variété intermédiaire : de 36 à 45 cm.
  • Variété miniature : de 25 à 35 cm.
DÉFAUTS :
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.
  • Tête très large.
  • Yeux de couleur claire, ronds, saillants.
  • Peau du cou non appliquée, lâche et ridée chez les sujets adultes.
  • Fanon excessif.
  • Queue enroulée sur le dos.
  • Queue courte.
  • Dos ensellé (lordose) ou voussé (xyphose).
  • Croupe avalée.
  • Jarrets clos.
  • Pieds plats.
DEFAUTS GRAVES :
  • Manque de type.
  • Corps long et étroit avec membres courts.
  • Langue pendante.
DÉFAUTS ÉLIMINATOIRES :
  • Chien agressif ou chien peureux.
  • Yeux bleus ou taches bleues dans l'œil.
  • Tout Xoloitzcuintle, avec ou sans poil, prognathe supérieur ou inférieur.
  • Articulé défectueux dénoté par une mauvaise position des mâchoires.
  • Oreilles coupées ou tombantes chez le Xoloitzcuintle sans poil.
  • Queue écourtée.
  • Dans la variété «sans poil », présence de poil ailleurs que sur la tête, les oreilles, le cou, les pieds et la queue.
  • Albinisme, cécité et surdité.
  • Taille supérieure à 62 cm ou inférieure à 25 cm.
Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.


Points de non confirmation

Les points de disqualification du standard ne concernent que les chiens présentés en expositions. La France étant le seul pays imposant une confirmation des chiens pour l'obtention d'un pedigree définitif, chaque club français peut rajouter des points de non-confirmation. La Commission Zootechnique de la Société Centrale Canine du 26/11/96, entérinée par le Comité de la Société Centrale Canine les 05/03/97 et 05/12/98, a donc établi la liste des points de non confirmation suivants :

  1. Type Général

     

    • Manque de type (insuffisance de caractères ethniques qui fait que l'animal dans son ensemble ne ressemble plus suffisamment à des congénères de la même race).
    • Tailles hors limites du standard.
  2. Points particuliers dans le type

     

    • Oreilles pendantes, cassées ou coupées.
  3. Anomalies

     

    • Prognathisme supérieur ou inférieur avec perte de contact ou béance.
    • Sujet agressif.
    • Monorchidie, cryptorchidie.


Fayoyoh de Korrantah

Complément d'information sur les animaux nus

 

Il existe d’autres animaux de compagnie de compagnie sans poils que l’on retrouve dans nos foyers. Ils ont une chose en commun avec nos chiens nus : leur grande douceur de tempérament et une peau douce et délicate à souhait, aussi peu fragile que celle de nos chiens !
Il s’agit des SPHYNX, les chats nus : ce sont des chats de petite taille dont la peau est toujours très soyeuse au toucher. Ils sont très proches de leur maitres et formidablement sociables avec toutes les personnes, même les inconnus !
Les COBAYES nus ont fait leur apparition il y a environ une vingtaine d’année et parraissent au premier abord bien étranges. Mais très vite l’on est conquis par ces adorables petits rongeurs très doux aux même caractèristiques que les sujets poilus.

 

On trouve également des souris et des rats nus, mais leur durée de vie est assez courte.

 

 

Caractéristiques des races de Chiens nus

 

 

 

DU POINT DE VUE GENETIQUE


La variété nue est le résultat d'une mutation dominante Même après beaucoup de générations de mariages nu/nu, des chiots poilus apparaîtront parce que le gène nu est dominant et non récessif, comme dans la plupart des mutations. Les deux variétés sont donc inséparables. Chaque chien nu porte le gène dominant nu   et le gène poilu normal. On parle alors de chien hétérozygote qui est dominant. Si un bébé hérite de la double dose nue (deux fois le gène nu), on le dit homozygote et n’est alors pas viable. Ces bébés meurent durant leur vie utérine ou peu de temps après la naissance. Fort heureusement, ce cas est assez rare !
Les chiots recevant la double dose du gène poilu seront alors à fourrure ou houppette pour les Chiens Chinois.
L’accouplement de deux sujets nus, produira une portée constituée, par définition, de deux tiers de sujets nus et d’un tiers de sujets à fourrure.
L’accouplement d’un sujet nu et d’un sujet à fourrure donnera, par définition,  une moitié de nus et de l’autre moitié de sujets à fourrure.
L’accouplement de deux sujets à fourrure, donnera toujours 100 % de petits à fourrure car le gène est récessif.
D’autre part, le gène « nu » est associé au gène « manque de dents ». Ainsi les chiens nus ont rarement une dentition complète. Ils les perdent même beaucoup plus vite que n’importe quel autre chien. Mais cela ne les empêche nullement de manger des croquettes ou de ronger un bon os en peau de buffle comme n’importe quel autre chien !!
Chez les sujets à fourrure, par contre, la dentition doit être complète

 

CE QU’ILS ONT EN COMMUN

Les couleurs
Le manque de dents
Ils adorent vivre en groupe et avoir 2 ou 3 chiens nus les rend encore plus heureux et équilibrés ! L’idéal c’est d’en avoir 3, ainsi on peut toujours en emmener un avec soi et les deux autres ne se retrouvent jamais seuls ! Il faut les voir se coucher les uns dans et sur les autres pour comprendre leur parfaite osmose…
Ils sont réservés envers les inconnus mais se laissent facilement apprivoiser
Ils sont très intuitifs et savent reconnaitre les personnes sincères

 

LES DIFFERENCES…

Le Chien Chinois à crête est le plus poilu d’entre les 3 races et nécessite souvent d’un toilettage léger mais régulier.
Le Chien Nu du Pérou et le Xoloitzcuintle sont les plus nus ! Jamais de poils sur le corps !
Le Xoloitzcuintle est sans doute le plus réservé des trois mais aussi le plus noble !
Le Chien du Pérou est le plus polyvalent et plus malléable
Le Chien Chinois est le plus petit et le plus remuant des trois (sans excès toutefois)
Le Xoloitzcuintle est plus long que le Péruvien et quelque peu plus fin
Le Chien du Pérou est, par définition, inscrit dans un carré
Chez le Chien Chinois variété Houppette et chez le Xoloitzcuintle à fourrure les oreilles peuvent être tenues dressées ou peuvent être tombantes
Chez le Chien du Pérou, nu ou à fourrure, les oreilles doivent toujours être portées dressées.

 

TEMPÉRATURE DES CHIENS NUS

On peut penser que ces chiens ont une température corporelle plus élevée que les autres chiens car ils sont toujours très chauds au toucher !
Mais il n’en n’est rien !
Leur température interne est exactement la même que celle des autres races de chiens.
L’absence de poils produit une émanation de chaleur totalement directe alors que chez les chiens à fourrure, la chaleur se dissipe par ventilation naturelle !

 

LES CHIENS NUS SONT-ILS FRAGILES ?

C’est une question que l’on nous pose souvent…
Mais non, les CHIENS NUS ne sont pas fragiles du tout !
En considérant qu’il s’agit d’une race très ancienne cela se comprend aisément : ces chiens sont « habitués » à leur absence de fourrure et leur peau est parfaitement adaptée à tous les climats : ils aiment le soleil sous toutes ses formes et adorent s’y prélasser et ne craignent pas le froid sans toutes fois y rester trop longtemps !
Mais par contre, ils n’aiment pas du tout l’humidité et surtout pas la pluie ! Cela est tout simplement dû au fait que la pluie ne s’écoule pas sur une fourrure mais touche leur peau  sensible et ils se secouent alors sans arrêt ! On voit que cela les dérange et ils préfèrent alors fuir la pluie !!

Leur peau est assez épaisse (dixit mon vétérinaire  quand il fait un vaccin !!!) et n’est pas fragile du tout. Les allergies sont très rares et leur peau extraordinaire cicatrise plus vite que n’importe qu’elle autre peau de chien !!

Une particularité observée chez les chiens nus est qu’ils ne s’assoient ou ne se couchent jamais directement sur le sol : ils ont besoin d’une couverture ou d’un tapis et apprécie énormément le confort. Même en été ils apprécient de se faufiler sous la couette !!

 

QUEL ENTRETIEN POUR LA PEAU ??

La peau des chiens nus n’est pas spécialement fragile.
Néanmoins, un entretien régulier et nécessaire tout comme le brossage des chiens à fourrure.

Une fois par semaine il faudra doucher les chiens nus avec un savon spécifique pour la peau des chiens que l’on trouve chez le vétérinaire. Après un séchage très facilité par l’absence de poil, la peau devient toute douce et sent merveilleusement bon !!!
Puis on applique une crème très hydratante d’excellente qualité.
Le summum consiste en l’application d’une crème à base d’huiles essentielles spécifiques : excellentes pour la peau, leur extraordinaire senteur vous rendra votre chien nu encore plus proche de vous !
Une attention particulière doit être portée aux oreilles dont les extrémités doivent être régulièrement hydratées.

Les peaux claires ou foncées ne sont pas spécialement fragiles ou sensibles au soleil, mais il faut savoir que la peau blanche est très délicate : le soleil la brule et elle ne bronze pas.
Il faut appliquer une crème solaire à indice de protection très élevé et il faut éviter de laisser sortir ces chiens par temps de grand soleil.

Il faut savoir aussi que la peau d’un chien nu bronze dès le printemps et prend de merveilleuses teintes dorées à sombres selon la couleur ! Puis dès l’automne, lorsque le soleil se fait plus discrêt, la peau reprend ses colorations hivernales plus claires et fadasses. C’est la même chose que pour notre peau à nous !

 

LES AVANTAGES A AVOIR UN CHIEN TOUT NU !!

Pas de brossages ni de nœuds dans la fourrure
Pas de long séchage fastidieux des poils
Pas de poils sur le canapé, la moquette ou sur les habits
Pas d’odeur de « chien mouillé »
D’ailleurs, pas d’odeur du tout !!
Une peau tellement douce qu’on a envie de la caresser tout le temps !!
Une plastique parfaite ou tout n’est que pureté de ligne
L’impression de posséder une œuvre d’art vivante !!

 

QUELLE COULEUR ??

Pour les trois races, toutes les couleurs et combinaisons de couleur sont acceptées.
Néanmoins, les plus fréquentes pour les nus est le noir, le gris et le marron avec plus ou moins de taches claires, parfois aux pattes, sur le poitrail et au visage.

Un sujet pourvu de larges parties de peau blanche avec plus ou moins de taches est appelée « léopard ».
C’est une couleur assez fragile car le blanc ne bronze pas bien du tout voire pas du tout et brule même au soleil.

 

Viviria Metzli Quet de l'Arc D'Asherat

(Prop. Estelle Anthoni-Koch)

 

Les sites d'Estelle :


http://www.xolo-peruvien.com/

 

http://de-korrantoh.chiens-de-france.com/site_eleveur/index.php?ID_ELEVEUR=5710&ID_SITE=20772



01/03/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres