Ils ont marqué notre vie

Il y a quelque jours, en discutant avec une amie, j'ai eu envie de faire cet article un peu nostalgique. Nos premiers chiens souvent mais pas toujours, ont été très importants dans nos vie. J'avais envie de leur témoigner notre affection aussi vous ai-je demandé vos témoignages. Cet article est donc le notre et il restera ouvert. Vous pouvez continuer de m'envoyer photos et légendes, je les publierai avec grand plaisir.

 

Allez, je me lance :

"Jessie de l'Effronté a été la première chienne de ma vie d'adulte. Pendant 14 ans, nous avons partagé un amour inconditionnel. Elle est partie brutalement en 2008 et sa santé avait s'était à peine altérée malgré son âge. Elle me manque encore aujourd'hui."

Stéphan

 

"Mon premier King, Delight King Ohio a été la naissance de ma passion pour cette race."

Béatrice Passin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Astrid ma première bouledogue, petite chienne qui a beaucoup bourlingué avant d'arriver chez moi. Qui fut la tendresse, la douceur même et m'apprit à aimer sa race plus que tout."

Marie-Claude Brun

 

"1er étalon King Charles Spaniel à l'origine de l'élevage de la
Côte Chaude."

Evelyne Collado


 

"Voici ma petite "First Angel Mine" dite "Fifi Mimi" pour les enfants.
Issue de la première portée née à la maison (9 chiots), Fifi m'a fait beaucoup de charme pour "se placer" !
Je voulais garder une chienne de cette portée mais j'hésitais beaucoup entre Fifi et une petite tricolore que je trouvais vraiment très jolie. Et Fifi continuais toujours son numéro de charme !
Quand j'ai réalisé que Fifi était née en troisième position, je l'ai choisi car le chiffre 3 est mon chiffre.
Et si je devais refaire mon choix, je le referais 3 fois x3x3x3x3x3x3"

Sandrine Abela

 

 

H'Aiglon

 

"Cela me touche particulièrement car le mien "unique" pour moi bien entendu nous a apporté du bonheur durant 17 ans 2 mois et 10 jours pour être précise et il me manque toujours autant bien que 2 autres tibétains de l'élevage "des Hauts Flamboyants" à savoir Enjoy (une jolie femelle de 23 mois bientôt) et Fun-Kyi son demi-frère (de 21 mois) nous comblent de joie maintenant."

Monique Gagnant

 

 

 "Cocoche notre caniche, ma première chienne en couple."

Hélène Dela

 

 

 

 

"Théo des Jardins de Longchamp

Un de nos cavaliers qui a fait chavirer nos coeurs et qui est parti beaucoup trop tôt. Petit dandy qui se prêtait aux photos et adorait que le public fasse attention à lui. Toujours facétieux et chef de notre petite meute même par rapport aux chiens plus importants que lui, il veillait sur sa famille à 2 et 4 pattes."

Françoise Lebrun

 

 

"Voilà une photo de mon premier vrai chien car des chiens il y en a eu beaucoup à la maison mon père était chasseur et j’ai appris à marcher avec un griffon, mais le premier vraiment à moi c’est un lévrier Afghan UCHELLO DE PACARA.

Comme il a eu une vie rocambolesque je te raconte.

Mon frère est négociant auto, un jour il voit arriver un couple qui viens acheter une voiture, manque de bol il manque de l’argent pour faire la transaction, le couple lui propose un chien !

Le coupe avait gagné au loto quelques mois avant et ils sont claqué le fric un peu partout dont sur 2 chiens un berger Allemand et un lévrier LOF et puis la cagnotte fondant et le besoin d’une voiture, voilà le chien en monnaie d’échange.

L’affaire fut donc conclue, mon anniversaire arrivant et l’idée du cadeau étant inexistante un beau jour d’avril j’eu la surprise de faire la connaissance de ce beau bébé de 7 mois, sale, plein de puces mais si craquant !!!!

6 mois après le chien était dans le jardin de mon frère pendant que je travaillais il a disparu, nous l’avons cherché partout rien a faire le chien n’existait plus !!! que de larmes fin du premier épisode.

Trois an plus tard un soir un appel j’ai retrouvé votre chien ??? le chien était dans son panier quel chien ???? vous avez bien un lévrier ?? oui mais il a disparut depuis 3 ans, hé bien il est à la maison, c’est où votre maison ? à St just St Rambet dans la Loire !!!!!

La dame qui était au téléphone avait une pension canine dans cette ville et accessoirement faisait office de fourrière comment le chien de Clermont ferrand avait pu aller dans la Loire ?

Avec l’aide de la gendarmerie nous avons localisé la personne qui avait le chien, un beau dimanche  de juin nous avons donc été convoqué en meme temps que le « propriétaire » du chien qui est venu sans penser qu’il allait repartir sans « son » chien

Ce monsieur livreur avait vu le chien dans le jardin il en avait pris envie un jour propice il a chargé le chien dans la camionette et roule

Il connaissait mon nom et savait que je l’avais cherché partout il n’a pas été condamné par le tribunal et Uchello a  retrouvé sa maison il n’avait rien oublié, il est mort dans son panier à 11 ans.

Voilà  une belle histoire qui finit bien rien à voir avec les bouledogues c'est arrivé après."

Nicole Tanguy

 

 

"Ma première chienne - une petite Yorkshire qui s'appelait "LETTICE" en 1979.
J'étais actrice et elle venait partout avec moi - au théatre, aux répétions et au studio de télé - et elle était souvent dans les journaux! Elle était très célèbre!!"

Jacqueline Redin-Williams

 

 

"Messaline de la Chamade (Recommandée") a été mon premier Bouledogue Français."

Yannick Vincent


 

"Ma regretée Jennie avec qui j'ai traversé bq d'épreuves et de complicité..."

Séverine Perrichon

 

 

"Il s'appelait Dear Charly des Marliviers, moi je voulais absolument que ce soit "Charly" et Danielle Marchand à ajouter "Dear" ce qui nous a tout de suite séduit !!! c'était en
1988, j'avais 12 ans et j'avais du attendre 2 ans mon Charly car mes parents me jugeais trop petite pour m'occuper d'un chien (ils avaient raison !) alors pendant 2 ans je
l'ai fantasmé, je l'ai fait en dessin, poterie, ect... j'étais super fier que ce soit le fils du grand champion Benjy des Marliviers ! Je n'aurai jamais fais d'exposition si Danielle
Marchand ne m'y avais pas pousser (voir ordonner !) car j'étais d'une timidité maladive. Mais en accompagnant mon chien sur le ring je ne me sentais pas seule... 1ère
expo 3e TP à la Nationale d'élevage... et c'était parti !!!"

Séverine Abraham

 

 

"Esméralda, Cavalier King Charles Spaniel fut ma première chienne, elle est arrivée dans ma vie en 1991 et c'est sans doute elle qui m'a donné le goût des Epagneuls Nains Anglais car elle a accompagné ma vie dix ans durant avec toute sa douceur et sa joie de vivre."

Edwige Jougniaux.

 

Je m'appelle Charlotte de Sorine. Je suis une "King" et je suis née chez mami Claude dans un petit village de Bourgogne, ce qui est logique quand on sait que les anglais furent longtemps copains avec les bourguignons.
J'avais seulement deux mois quand un monsieur et une dame, trés tristes, sont venus chez mamie Claude. La dame pleurait beaucoup par ce que sa petite Fiona était partie pour son grand voyage et qu'aprés 14 ans, il y avait un grand vide dans sa maison. Le monsieur, trés ému aussi, retenait ses larmes, mais j'ai bien senti qu'il avait lui aussi beaucoup de peine. J'ai su alors, par instinct, malgré mes deux mois d'existence, que mon destin serait lié à ces deux êtres qui avaient tant de chagrin causé par la mort d'un simple toutou. Il m'incombait désormais de les consoler et de leur redonner la joie de vivre.
Aussi, quand le monsieur a voulu me prendre, nos regards se sont rencontrés, le sien plein de tendresse et le mien plein d'amour, ce regard qui, encore maintenant, fait fondre mon maître, il m'a alors prise dans ses bras et m'a doucement caressée. De mon côté je lui ai fait quelques lèches. J'ai su alors que nos destinées désormais étaient liées.
Peu aprés, j'ai reçu une lettre personnelle que mamie Claude m'a lue, car, bien sûr, je ne sais pas encore lire. C'était mon futur maître qui m'annonçait que, bientôt, j'allais partager leur vie, que j'aurai un grand jardin pour courir, que j'aurai aussi des copines comme ma cousine Melba qui vit chez tata Brigitte. Mais j'ai été pleinement rassurée sur ma nouvelle vie quand il a terminé sa gentille lettre par la promesse solennelle de ne jamais accomplir cet acte lâche et criminel qui serait de m'abandonner.
Depuis je vis avec mes maîtres, heureuse, gâtée et même choyée. Bien sûr, ils n'oublieront pas leur petite Fiona, mais je sais qu'ils m'aiment aussi fort que mon petit coeur peut les aimer, c'est-à-dire énormément.
Vous allez certainement trouver mon histoire bien banale. Mais elle prouve une fois encore qu'une petite boule de poils avec ses grands yeux charmeurs et son petit nez retroussé peut, grâce à son petit coeur plein d'amour, redonner joie et bonheur dans une maison qui est maintenant la mienne.
Je dédie aussi cette histoire vraie à tous ceux qui pensent stupidement que nous autres, toutous de toutes races, sommes des "êtres inférieurs", alors qu'avec notre capacité d'aimer et de nous dévouer à nos maîtres, nous nous plaçons au-dessus du genre humain.
Charlotte de Sorine, chez mes bons maîtres Serge et Christiane Pirat.

 

 

 

" Nos 2 premiers ckc ont été Lucas né en 1995  (celui avec la plus belle liste) et Opaline née n 1998.
Lucas est arrivé suite au décès du chien de Serge un croisé boxer nommé Ulysse. Après avoir parcouru les magazines animaliers, il est tombé sur un article relatif au cavalier king charles, une race encore un peu confidentielle surtout dans le centre de la France. Le magazine faisait l'éloge de ce petit chien au caractère épatant, malicieux et très attachant.
Serge recherchait un petit chien de compagnie au caractère doux et tranquille et son choix s'est fait sur cette race. Il a trouvé un petit élavage familial au coeur de l'Auvergne où les chiens étaient élevés dans la maison.
Il a eu le choix entre Lucky et son frère Lucas; il a choisi Lucas.
Lucas était non LOF et à l'époque les parents n'étaient pas testés pour les tares cardiaques et oculaires.
En janvier 1999, au cours d'une sortie sur Limoges, nous sommes entrés dans une animalerie. Beaucoup de chiots étaient exposés dont 2  femelles cavaliers king charles tricolores. Nous avons été attendris par leurs petites trombines très sympathiques et notre Lucas "bavait" devant la vitrine.
Nous nous sommes dits qu'une petite femelle ckcette serait une excellente compagnie pour notre Lucas. Opaline est entrée dans la famille à ce moment là.
 Nous n'avons jamais su sa provenance exacte sauf que ses premiers vaccins ont été réalisés dans une clinique à Saint-Gaudens.
Ils furent des compagnons pafaits: calmes, câlins, joueurs à leurs heures, jamais encombrants et discrets en sorties.
Lucas avait le caractère typiquement cavalier: avenant, heureux de vivre, joueur, malicieux et très gourmand pour les restes de table.
Opaline était tout le contraire: une chienne très très attachée à son environnement humain quotidien mais très peureuse envers les inconnus. Elle ne pouvait entrer en confiance qu'avec ceux qu'elle cotoyait fréquemment ou ceux qui commencaient son pécher mignon "la gourmandise"; elle était une vraie gloutonne.
Ce fût une chienne très fusionnelle  voire  très exclusive avec nous.
Lucas a développé très tôt une MVD. A 2 ans et demi, notre vétérinaire avait décelé un souffle cardiaque qui s'est amplifié année après année. Il nous a quitté en avril 2004 suite à un oedème aigü du poumon, à l'aube de ses 9 ans
Opaline a été atteinte d'un premier cancer mammaire à 3 ans et demi. Nous l'avons faite opérée tous les ans jusqu'à ses 7ans parce que le cancer récidivait inlassablement. Des métastases pulmonaires sont apparues fin 2006 et nous avons pris la lourde décision de lui abréger ses souffrances le 1er juin 2007, à 8 ans et demi.
Depuis 2004, tous nos cavaliers ont été issus d'élevage sérieux et/ou signataires de la Charte Qualité car nous avons trop souffert du départ prématuré de nos 2 premiers ckc.
L'histoire se perpétue avec Virgile du Joyau de Kandahar arrivé en Juin 2004 suite au décès de Lucas et Clélia "Carham Ciné-Star" arrivée en août 2007 suite au décès d'Opaline.
Notre affixe "Luline" est un hommage à nos 2 premiers cavaliers: "LU" pour Lucas et "LINE" pour Opaline, qui nous ont fait découvrir cette race merveilleuse".

Serge Lemeunier et Christophe Vareille

 "Très difficile de faire un choix parmi 3 chiens qui m'ont marquée :depuis l'âge de 9 ans je vis avec un chien cela fait 54 ans que cela dure et j'en suis à mon 24 ème - forcément avec ma position de "maison de retraite" depuis 1995 j'en ai beaucoup.
J'ai tranché et je parlerai de ma première King Charles : Lily of the Valey de Vilfloriane que Sylvie Desserne m'avait confiée alors que la chienne n'avait que 13 mois. Lily était la soeur de portée de Little Artist de Vilfloriane -champion des USA et dont le flis : Fall in love de Vilfloriane, connu sous le nom de New York est présent aujourd'hui dans de nombreux pedigrees. Cette chienne était destinée à mon papa qui venait de perdre maman et Lily n'a jamais voulu "lui adresser la parole" elle s'est tout de suite tournée vers moi et là j'ai compris que ce qui était inscrit dans les livres " le King choisit son maïtre" était vrai !! Et qu'il y avait une réelle différence entre le king et le cavalier car nous avions 2 cavaliers à la maison. Je suis "tombée" dans le king depuis ce jour de 1997 et je vis actuellement entourée de 7 Kings et 2 cavaliers.
Ma petite Lily est toujours présente à mon esprit car c'est une référence pour moi et je ne remercierai jamais assez Madame Sylvie Desserne de me l'avoir confiée."

Jacqueline Corne

 

Electron du Lys de Sainte Elysa

"Pour ce qui est de mon 1er chien à MOI vraiment (puisque Kafi était la "chienne de la famille" on va dire...), alors je peux parler d'Elec' bien sûr!!
alors lui, ce fut le coup de foudre au 1er coup de langue sur mon nez, le 21 novembre 2009 !! il avait 1 mois et demi environ, et en gros il m'a dit "salut, choisis-moi" et voilà, depuis ces 2 dernières années c'est le bonheur avec lui, même s'il m'en fait voir de ttes les couleurs, c'est un petit chien génial que j'aime énooooormément !!"

Sarah Amaro

 

"Un chien qui a marqué ma vie, mon premier Cavalier et une belle histoire à raconter
Il était une fois "toutes les belles histoires commencent comme ça" une chatte qui aimait les males mais pas les bébés lorsqu'elle en avait, elle les abandonnait, mais voila!!!! Le joli petit noir et blanc qu'elle a abandonné au jardin un soir, a atterrit chez nous, ramassé par notre brave toutou qui passait par la, et la bien sur!!! Il a bien fallut qu'elle s'en occupe un peu. Ho!!Juste un peu!! De temps en temps elle venait pour le faire téter, tout juste. Alors le chien de la famille, ce brave Elath un joli Cavalier Tricolore, en a eu plus que par dessus les oreilles d'entendre ce chaton pleurer et le plus naturellement du monde, il est allé le chercher et l'a mis dans son couffin. Bien au chaud contre son papa d'adoption, le petit ne pleurait plus, sauf de faim, alors le bon toutou allait aboyer après la chatte pour qu'elle vienne faire téter son petit. Il se tenait un peu plus loin, mais surveillait et lorsqu'elle partait, il revenait près du petit lui faisait sa toilette et dormait en rond avec le chaton dans ses pattes. Bébé Boubou dit aussi "Scratch" car il était toujours collé à Elath, a grandit comme ça avec sa maman chatte et son papa chien. Plus tard c'est lui qui sautait sur la table, pour aller volé une gâterie qu'ils partageaient tous les deux une bonne paire !!!"
Liliane Dereix (élevage des Cavaliers d'Albion)

 

"Je ne retrouvais pas les photos de Bibou petit, j'ai photographié celle ci sur l'ordi d'Eric, elle n'est pas bonne.
Mon Bibou, 1er ckc, arrivé dans une période où j'avais besoin de réconfort, grâce à lui j'ai découvert cette race.
Il aura toujours une place particulière dans mon coeur, même si je les aime tous."

Christiane Planchon

 

"Mérédith. Dogue Allemand aimé qui n'était que tendresse  gentillesse et beauté."

Brigitte Blancard

 

"Petite Planète du Manoir de la Closerie ; une chienne exceptionnelle, belle, très gentille avec tout le monde, câline, ADORABLE.
elle est née le 06.04.1999 et toute petite on ne voyait qu'elle dans la portée de 6 chiots c'est pourquoi on lui a donné ce nom spécial qui lui allait si bien!
Cette chienne a partagé ma vie pendant + de 12 ans et cela a été un vrai bonheur, un amour .  
Elle est partie le 12.08.2011 et depuis j'ai beaucoup de mal à me remettre de cette disparition!
Elle était la chienne d'une vie, de ma vie! ma belle championne!"

Ghislaine Thoury


Cet article est le vôtre ou plutôt le nôtre, il reste ouvert.

Merci de vos témoignages.

 

 



14/10/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres